2 années ago
2464 Views

Susanne KLATTEN, allemande la plus riche et 5e fortune féminine au monde

susan klatten1
  • banner
  • banner

La fille du milliardaire Allemand Herbert QUANDT estimait que la richesse est parfois un problème. C’est la raison pour laquelle elle choisit de se nommer KANT à la place du nom de son père. C’est dans ces conditions qu’elle rencontra son futur époux, Jan KLATTEN lors d’un stage à BMW, où il était employé et elle stagiaire.

Ses diplômes en Finance, Marketing et Gestion, son MBA en publicité ainsi que ses expériences professionnelles (Young & Rubicam, Dresdner Bank , McKinsey et Bankhaus Reuschel & Co) lui valent d’être une fine stratège et un excellent manager.

Après le décès de son père, elle hérite de 50,1 % des parts de Altana AG, une industrie pharmaceutique et chimique. Durant sa présence au Conseil de Surveillance d’Altana AG, elle visera à l’élever à l’échelle mondiale. L’objectif étant atteint, elle percevra 85 % du chiffre d’affaires annuel des clients étrangers.

Susanne KLATTEN reste actionnaire majoritaire de la branche chimique de Altana AG après que la branche pharmaceutique soit vendue. A ce jour, elle détient 100% des parts et y occupe la fonction de Co-vice-Présidente du Conseil de Surveillance.

De plus, son groupe SKion Holding Group possède une filiale dédiée à la technologie de l’eau. En y incluant ses parts chez BMW, Nordex AG, Geohumus et chez SGL Group, où elle devient Présidente du Conseil de Surveillance en 2013, l’on comprend la place de choix qu’elle occupe dans le classement Forbes 2017 où elle est la cinquième fortune féminine et son statut de femme la plus riche d’Allemagne.

Therance NGUEUKAM

  • banner
  • banner