2 années ago
562 Views

Susana MALCORRA, Presidente de la 11ème Conférence Ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce

Susana Malcorra1
  • banner
  • banner

C’est sous la Présidence de l’ancienne Cheffe de la Diplomatie de l’Argentine que se tient du 10 au 13 décembre à Buenos Aires, la onzième Conférence Ministérielle de l’OMC.

En effet, Susana MALCORRA a été Ministre des Affaires Etrangères et du Culte de l’Argentine de 2015 à 2017.

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en électronique de l’Université de Rosario, elle a travaillé pendant 25 ans dans le secteur privé, notamment auprès d’IBM et de Telecom Argentina. elle a débuté sa carrière comme ingénieur système chez IBM avant d’entrer à Telecom Argentina, alors la troisième plus importante entreprise du pays, dont elle est devenue la Directrice Exécutive. Ces responsabilités lui ont apporté une connaissance profonde de l’administration de grandes organisations au sein desquelles elle a su gérer avec succès des transformations complexes.

Susana MALCORRA a quitté Telecom Argentina en 2002, pour s’orienter vers les organisations à but non lucratif, rejoignant le Programme alimentaire mondial (PAM) en tant que Directrice Générale de l’Administration – un poste qui lui a permis de mettre son expérience et son dynamisme au service d’une cause à la fois plus vaste et aux objectifs plus ambitieux.

En mai 2008, elle a été nommée par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies au poste de Secrétaire Général Adjointe à l’appui aux missions, un département nouvellement créé chargé de fournir l’appui en logistique, communication et personnel et le soutien financier nécessaires aux opérations de maintien de la paix.

En avril 2012, Susana MALCORRA est devenue Cheffe de Cabinet du Secrétaire Général.

Ainsi, après les hautes responsabilités exercées dans le secteur privé, elle a acquis une précieuse expérience diplomatique dans des domaines aussi différents que la gestion de négociations avec les pays (République démocratique du Congo, Soudan, Tchad, Somalie ou Afghanistan, par exemple) ou l’approbation par l’Assemblée générale de programmes stratégiques, financiers et budgétaires de plus de US $9 milliards. Elle a également coordonné la mission conjointe pour l’élimination des armes chimiques syriennes et la première mission sanitaire pour l’action d’urgence contre Ebola en Afrique de l’Ouest.

Avec WHO

  • banner