1 année ago
347 Views

Soirée de réseautage de Tremplin – Oasis!

Oasis
  • banner
  • banner

Tremplin, un programme d’Oasis Centre des femmes, aide les entrepreneures francophones de la région du Grand Toronto dans leurs démarches et organise régulièrement des soirées de réseautage avec des témoignages d’entrepreneures.

Le mardi 20 février, la soirée de réseautage avait pour thème Branding personnel et Planification marketing en compagnie de Fatou Seck, consultante et instructrice bilingue en marketing et fondatrice de Seck eMarketing Solutions, ainsi que Kerlande Mibel, présidente de ZWART Communication et présidente-fondatrice du Forum économique des Noirs.

Kerlande Mibel  est intervenue par vidéoconférence et a livré ses conseils de « branding personnel ». Mais qu’est-ce que c’est exactement qu’un branding? En français ce terme pourrait être traduit par le fait de savoir se vendre, c’est un peu « son image de marque ». « Le branding personnel, c’est important car il faut se démarquer », lance une personne de l’assistance. Mme Mibel enchaîne qu’« une entreprise fonctionne sur son branding personnel ». Pour elle, il est donc nécessaire de « bâtir son branding, savoir le définir et trouver sa vision personnelle ». Elle continue en disant que « valeur » et « passion » sont les deux pilliers d’une marque.

L’un des conseils de Mme Mibel est de demander à ses amis, sa famille et à des connaissances professionnelles « ce qu’ils pensent de nous ». Avoir des critiques constructives de la part de ces personnes est bénéfique. « Identifier sa carrière et voir les étapes qui peuvent vous amener à une retraite idéale », est aussi recommandée par l’entrepreneure francophone. Elle ajoute qu’il faut « essayer de copier le meilleur dans son domaine et ce qui a fait son succès ».

Elle a aussi insisté sur le fait d’« oser déranger, d’oser penser 10 fois plus grand et d’oser être consistant dans ce que vous faites ».

Quant à la « planification marketing », Fatou Seck a fait une présentation pratique. Trois conseils à retenir de cette allocution : savoir s’organiser. « Beaucoup de gens commencent et n’ont pas de plans, dit-elle. Ils ne savent pas ce qu’ils vont faire, ils n’ont pas de calendrier. « Prendre le temps de réfléchir à sa campagne marketing et aux différentes étapes à suivre » sont prônés par Fatou Seck.

De plus, avant de commencer quoi que ce soit, elle suggère d’évaluer la portée de chaque outil. « Quand on commence, il faut vraiment avoir sa liste de priorités, mentionne-t-elle. La liste d’investissements prioritaires se fait à l’aide du plan marketing ».

Le troisième conseil est de s’éduquer. « Le marketing, c’est beaucoup de choses à apprendre, un domaine à découvrir, précise la spécialiste. Il faut donc multiplier les expériences éducatives soit en parlant à un professionnel, soit en allant à des évènements. »

Mme Seck préconise également de faire appel à un professionnel pour réaliser son plan et ses campagnes marketing.

Au cours de cette soirée, les femmes présentes au Collège Boréal ont donc reçu de nombreux conseils, qu’elles soient déjà entrepreneures ou en voie de le devenir.

Source : Le métropolitain

  • banner
  • banner