4 mois ago
122 Views

Nadia Randramalaza, la première femme de la marine malgache mise à l’honneur

Malgache
  • banner
  • banner

L’enseigne de vaisseau Nadia Randramalaza a pris l’habitude des premières. Issue de l’académie militaire d’Antsirabe, Madagascar, elle est la première femme à choisir de servir dans les forces navales.

L’enseigne de vaisseau Nadia Randramalaza a pris l’habitude des premières. Issue de l’académie militaire d’Antsirabe, Madagascar, elle est la première femme à choisir de servir dans les forces navales. Et devient, dans le même temps, la première femme, première officier, de cette marine sœur de la marine française.

Initiée au métier de marin à l’école nationale à vocation régionale en Guinée-équatoriale, où elle termine dans les tous premiers de sa promotion, elle poursuit sa formation pratique sur le remorqueur côtier Trozona mais également sur les bâtiments sous contrôle opérationnel des commandant supérieur des forces armées de la zone de l’océan Indien Sud : le Malin et le Champlain.

C’est sur la frégate La Fayette, en relâche opérationnelle à Antsiranana du 28 mars au 1ier avril, que l’officier féminin a reçu des mains de son excellence l’ambassadeur de France à Madagascar le premier tricorne de la marine malgache.

L’enseigne de vaisseau Nadia Randramalaza est la première mais ne sera plus la seule dès septembre 2019. Une nouvelle recrue féminine la rejoindra au sein des forces navales à l’issue de la formation initiale d’officier. La féminisation de la marine malgache est en cours. Cette féminisation qui s’effectue dans un premier temps au seul niveau officier s’inscrit volontairement parmi les objectifs du millénaire pour le développement.

Source : Ambassade de France à Madagascar

  • banner