2 semaines ago
56 Views

L’INCROYABLE DESTIN DE MADELEINE BRÈS, PREMIÈRE FEMME MÉDECIN DE FRANCE

MADELEINE BRES
  • banner
  • banner
Nous dressons aujourd’hui le portrait de Madeleine Brès, première femme française à obtenir son diplôme de médecine. Modèle pour tous les médecins, elle fait également partie des figures symboliques de l’émancipation des femmes au cours de l’Histoire. Retour sur son singulier parcours.

madeleine-bres-paris-zigzag

Née dans le Gard en 1842, elle trouvera sa vocation seulement huit ans plus tard, à l’hôpital de Nîmes, qu’elle fréquentait en accompagnant son père venu y réaliser des travaux. Prise d’affection par une religieuse, elle assista le service du médecin en préparant tisanes, bouillons et cataplasmes.

Les mœurs à l’époque étaient quelque peu différents de ceux actuels, les femmes ne pouvant accéder à certains diplômes que très difficilement… Cela ne freina pas Madeleine Brès, qui se présenta fièrement en 1866 devant le doyen de la Faculté de Médecine, le professeur Wurtz, lui demandant la possibilité de préparer le fameux diplôme. Intrigué, le doyen lui fit la promesse de l’accueillir si elle obtenait son baccalauréat.

charles-adolphe-wurtz-paris-zigzag

Charles-Adolphe Wurtz

Qu’à cela ne tienne, la jeune femme revint trois ans plus tard, bac en poche, avec de fermes intentions. 10 ans plus tard, elle préparait sa thèse de doctorat, avec une mention « extrêmement bien » à la clé. Durant la guerre de 1870, elle fut nommée interne provisoire, ses responsables ne cessèrent alors de tarir d’éloges à son sujet. Malgré cela, elle ne pourra pas accéder à cette fonction à titre définitif et finira par faire carrière dans la pédiatrie.

S’en est suivie une carrière autour de la puériculture et de l’étude de l’hygiène. Madeleine Brès mourra malheureusement dans l’oubli, la solitude et la pauvreté. Une fin indigne de la grandeur de cette femme, devenue aujourd’hui référence.

Source : Paris Zigzag

  • banner
  • banner