4 mois ago
155 Views

L’ancienne présidente chilienne, Michelle Bachelet, proposée au poste de Haut-Commissaire des droits de l’homme de l’ONU

Michelle Bachelet
  • banner
  • banner

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé mercredi la nomination de Michelle Bachelet, du Chili, au poste de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

« Après avoir consulté les présidents des groupes régionaux d’États membres, le Secrétaire général a informé l’Assemblée générale de son intention de nommer Michelle Bachelet, du Chili, au poste de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme », indique un communiqué publié par le bureau du porte-parole de M. Guterres.

La nomination de Mme Bachelet au poste de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme sera soumise aux 193 Etats membres de l’ONU réunis en Assemblée générale.

Le Jordanien Zeid Ra’ad al Hussein est l’actuel titulaire du poste de Haut-Commissaire. Ayant choisi de ne pas se représenter, son mandat de quatre ans arrive à son terme à la fin du mois d’août.

Âgée de 66 ans, Mme Bachelet a été Présidente du Chili de 2014 à 2018 et de 2006 à 2010. Elle fut la première femme cheffe d’Etat de son pays.

En 2010, elle a été nommée première Directrice exécutive d’ONU-Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Mme Bachelet a également occupé différents portefeuilles ministériels au sein du gouvernement chilien en tant que ministre de la Défense entre 2002 et 2004 et ministre de la santé de 2000 à 2002.

Si confirmée par l’Assemblée générale des Nations Unies, Mme Bachelet rejoindra Genève, siège du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH).

Source : ONU

  • banner
  • banner