2 semaines ago
67 Views

Karin Warin : une cheffe d’entreprise qui carbure à l’audace

Karin Warin
  • banner
  • banner

Au Havre jeudi 4 octobre 2018, les « femmes de l’économie » étaient mises en avant. Rencontre avec Karin Warin, une des lauréates.

Karin Warin, 47 ans, a des allures de serial entrepreneuse. Après une maîtrise de sciences de gestion à l’Institut d’administration des entreprises de Caen et un master en affaires internationales en Angleterre, elle a d’abord enchaîné, comme salariée, métiers et entreprises. Dans l’export, le marketing, la gestion de projets, enfin les achats dans l’industrie automobile. Et puis, à 36 ans, par  « goût de l’autonomie, de la liberté d’action et du challenge », par volonté de  « bien gagner ma vie sans avoir à attendre les grilles d’augmentation des grands groupes » et envie d’innover, elle se lance.

La jeune mère de famille quitte,  via une rupture conventionnelle, un poste confortable dans une entreprise de 3 000 salariés dont 90 % d’hommes. Ce qui lui donne l’idée, en 2008, de créer www.pense-a-elle.com : un site dédié aux hommes pressés en manque d’idées de cadeaux pour leur femme lui vaut le prix de l’entrepreneuse du web.

« Sans audace, on ne fait rien »

Elle est accompagnée par l’incubateur Normandie pionnières et Synergia et relève de nouveaux défis : en 2011, elle crée l’entreprise Clop & Co, avec un associé, en mettant le cap sur une autre niche, celle de la cigarette électronique. Naissent le site www.clopinette.fr et les boutiques, en France puis à l’étranger, prennent de l’essor.

Mais une fois que l’entreprise a atteint sa maturité, la créatrice d’idées revend ses parts et suit son goût du challenge, à l’affût des tendances et des besoins. Alors, quand le cabinet MBA Capital lui propose de reprendre en mai, la direction d’AMi2, cette nouvelle aventure la séduit. Objectif : développer cette société de 32 salariés, basée à Lisieux (Calvados), spécialisée dans la réduction des coûts et l’optimisation des postes de dépenses des entreprises désireuses de faciliter leurs achats, grâce à ses 150 fournisseurs.  « L’expérience n’a d’égal que l’audace, sans audace on ne fait rien »,  sourit Karin Warin.

Ont aussi été récompensées Lucie de Saint-Etienne, co-fondatrice de Nomen’k (Seine-Maritime) ; Déborah Peyrucq, dirigeante de Socotex (Calvados) ; Emmanuelle Burel, fondatrice de BBIRD (Seine-Maritime) ; Amandine Renée, responsable export chez Exbanor (Calvados) ; Fabienne Corruble, présidente d’Actions & Territoires (Seine-Maritime).

Natalie DESSE.

Source : Ouest France

  • banner
  • banner