1 mois ago
336 Views

Josée Villemure, Fondatrice de l’entreprise à succès «Fait par une maman»

Josee Villemure
banner

Lorsqu’elle a lancé son entreprise «Fait par une maman» dans son salon en 2015, Josée Villemure ne se doutait pas que sa progression serait aussi fulgurante. Victime de son succès, l’entreprise a déménagé trois fois dans la dernière année en plus de presque quadrupler son chiffre d’affaires.

«C’est fou, je n’en reviens pas!» La jeune femme de 28 ans réalise à peine chaque nouvelle étape qu’elle franchit. Son entreprise confectionne des vêtements pour femmes et enfants.


L’entreprise compte maintenant sept employés.

Cet automne, elle a ouvert une boutique sur le boulevard des Hêtres, dans les anciens locaux d’Imprimerie Shawinigan. «Au début je me disais que c’était beaucoup trop gros… mais je suis déjà en train de me dire que je vais avoir besoin d’encore plus grand», constate-t-elle avec un mélange de surprise et d’excitation.

L’entreprise compte maintenant sept employés. Les ventes se font principalement en ligne. Chaque semaine, elle expédie en moyenne 150 colis à des clients un peu partout au Canada.

«Le délai d’attente est de trois à quatre semaines. Des gens de la France me demandent s’ils peuvent commander, mais je ne suis pas encore rendue à gérer l’international.» L’entreprise s’est fait connaitre principalement par les réseaux sociaux.

Un passe-temps devenu un gagne-pain

Passionnée de couture depuis toujours? Pas du tout! Elle a commencé à coudre dans ses temps libres il y a à peine quatre ans, alors qu’elle cherchait des idées de cadeaux à fabriquer elle-même. «Avec YouTube j’ai appris les bases de la couture!», explique-t-elle.

«Au début je faisais ça dans mon salon, ça prenait beaucoup de place il y en avait partout.» De fil en aiguille, ses vêtements ont attiré l’attention de son entourage, mais aussi de parfaits inconnus.

Petit à petit, elle a délaissé l’emploi en restauration qu’elle occupait. Elle était loin de se douter qu’elle suivrait les traces de son père, l’homme d’affaires bien connu dans la région Claude Villemure, mais il semblerait bien que la pomme ne soit pas tombée très loin de l’arbre.

«J’ai essayé plusieurs cours au Cégep, des diplômes d’études professionnelles (DEP), tout ça, mais je ne trouvais jamais ce que je voulais faire. Je finissais toujours par lâcher parce que ça ne m’accrochait pas. Depuis que je fais ça, j’ai hâte d’arriver ici, je ne pense qu’à ça. Je pense que c’est ça l’esprit entrepreneurial: ça prend possession de toi!»


L’atelier-boutique sur le boulevard des Hêtres.

Elle n’en croyait pas ses yeux lorsqu’elle a remporté le prix Nouvelle entreprise lors du Gala Distinction Desjardins en 2016. «Tout a l’air toujours trop gros pour moi. Je suis toujours sur les freins, mais je regarde ma boutique et je suis tellement fière. Tout ce qui es ici, c’est moi qui l’ai pensé», s’emballe-t-elle, satisfaite.

Dans la prochaine année, elle prévoit agrandir encore son équipe et ouvrir sa boutique plus de deux jours par semaine. Elle entend profiter de cette délicieuse ascension, tout en restant les deux pieds sur terre. Croître, oui, tout en conservant le cachet de ces vêtements confectionnés à la main ici, à Shawinigan.

 

Myriam LORTIE

Source : L’Hebdo du Saint-Maurice

 

  • banner
  • banner