5 mois ago
284 Views

Francophonie: Catherine Cano nommée à l’OIF

Catherine Cano
  • banner
  • banner

La Québécoise Catherine Cano devient officiellement le numéro deux de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). La décision de la secrétaire générale, la Rwandaise Louise Mshikiwabo, a été confirmée dans une déclaration commune de Québec et Ottawa.

Il avait, faut-il le rappeler, été convenu, en contrepartie du départ de l’ex-secrétaire générale, Michaëlle Jean, qu’une Canadienne soit nommée au poste d’administratrice. La déléguée générale du Québec à Paris, l’ex-ministre libérale Line Beauchamp, a retiré vendredi dernier sa candidature ce qui laissait la voie libre à Mme Cano.

Catherine Cano est actuellement aux commandes de la chaîne parlementaire CPAC à Ottawa. Elle a précédemment été cadre à Radio-Canada, à RDI et à Al-Jazeera. Mme Cano a aussi travaillé brièvement en politique alors qu’elle a fait partie de l’équipe des communications du Parti libéral du Canada au Québec dans les années 80.

« Grâce à ses diverses expériences de gestion, sa vaste connaissance des médias, des processus parlementaires et des enjeux internationaux, je suis confiante que Mme Cano sera un atout précieux pour l’OIF et ses membres alors que l’organisation se prépare au Sommet de Tunis en 2020, qui marquera son cinquantième anniversaire », a exprimé la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly.

Dès demain d’ailleurs, Mme Joly et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Nadine Girault, tiendront une activité à Montréal pour souligner « le rôle du Canada et du Québec en francophonie internationale » à laquelle Mme Cano participera.

« Je suis très fière que le Québec soit bien représenté au sein des plus hautes instances de l’OIF. Gestionnaire aguerrie, Mme Cano saura mettre à profit son expérience et son expertise dans la poursuite de la modernisation de la gouvernance de l’OIF, une priorité pour le gouvernement du Québec », a pour sa part souligné la ministre Girault.

La nomination de Mme Cano survient alors que le Conseil permanent de la Francophonie se réunit aujourd’hui à Paris.

Bras droit du secrétaire général, l’administrateur assure la bonne gestion au quotidien des affaires administratives et financières de l’OIF, ainsi que la mise en oeuvre de la programmation au Sommet. Plus haut fonctionnaire de l’organisation, l’administrateur, nommé pour quatre ans, est appelé à représenter l’OIF lors d’évènements internationaux.

Le poste d’administrateur de l’OIF a récemment été assuré par un autre Canadien, Clément Duhaime, entre de 2006 à 2014.

Depuis 2015, ce poste est occupé par Adama Ouane du Mali.

FANNY LÉVESQUE

Source : La Presse

  • banner