4 semaines ago
246 Views

Des femmes à la tête des trois plus importants postes du gouvernement norvégien

Norvege1
banner

Photo : De gauche à droite: la Première Ministre Norvégienne, la Ministre des Affaires Européennes, le Ministre de la Défense et la Ministre des Affaires Etrangères – Orn Borgen-NTB Scanpix-AFP

La Première Ministre Norvégienne, Erna Solberg, a annoncé vendredi un remaniement ministériel qui voit désormais des femmes occuper les trois postes les plus importants du gouvernement.

« Une page de l’histoire de la nation s’écrit »

La Ministre de la Défense sortante, Ine Eriksen Søreide, a été nommée à la tête de la diplomatie norvégienne à la place d’un collègue masculin, qui va prendre la présidence du Forum économique mondial. Âgée de 41 ans, elle est la première femme à prendre les rênes de la diplomatie de ce pays nordique membre de l’Otan, à la 3e place du classement sur la parité.

Elle rejoint la Cheffe du Gouvernement et la Ministre de l’Économie et des Finances, Siv Jensen, dans le trio de « postes les plus lourds » du gouvernement de droite, selon l’expression des médias norvégiens.

« Nous ne sommes pas les premiers au monde mais c’est une page de l’histoire de la nation norvégienne qui s’écrit », a jugé Erna Solberg lors d’une conférence de presse.

La parité dès 1986 en Norvège

Les Philippines, la Suisse et le Liberia ont déjà connu ce cas de figure, a-t-elle précisé. Comme les autres pays scandinaves, la Norvège est en pointe sur les questions d’égalité. Dès 1986, le Gouvernement de la travailliste Gro Harlem Brundtland comptait presque autant de femmes que d’hommes, huit sur 18. La même année en France, le deuxième Gouvernement de Jacques Chirac ne comptait qu’une seule femme Ministre déléguée -à la Santé et à la Famille- et trois Secrétaire d’État -à la Francophonie, l’Enseignement et la Formation professionnelle- sur 37 membres.

La Première Ministre a aussi annoncé la nomination au ministère de la Défense de Frank Bakke-Jensen, jusqu’alors Ministre des Affaires Européennes, un portefeuille confié à une nouvelle-venue, Marit Berger Røsland.

Au pouvoir depuis 2013, la droite a remporté de justesse les élections législatives du 11 septembre. Selon les médias norvégiens, un nouveau remaniement pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année si le parti libéral, petite formation de centre droit, décide d’intégrer l’actuelle coalition regroupant les conservateurs et la droite anti-immigration, minoritaires au Parlement.

La France à la 17e place pour la parité

En France, bien que le Gouvernement soit paritaire -15 femmes sur 29 ministres et secrétaires d’État- seuls deux ministère régaliens sur six sont occupés par une femme: Nicolas Belloubet à la Justice et Florence Parly aux Armées. À l’Assemblée Nationale, les femmes représentent 38% des députés -un record dans l’histoire du Palais Bourbon- mais aucune ne préside de groupe. Le perchoir n’a même jamais été confié à une femme. Et au Sénat, seuls 29% des élus sont des élues.

L’Hexagone –5e puissance mondiale– est à la 17e place -loin derrière le Rwanda, le Nicaragua et le Burundi- au classement sur la parité entre les hommes et les femmes, établi par le Forum économique mondial.

Source : BFMTV

  • banner
  • banner