2 semaines ago
28 Views

Cosmétique. Elle lance une gamme pour les femmes atteintes de cancer

Isabelle Guyomarch
banner

Isabelle Guyomarch (photo) a créé dans son entreprise dans l’Eure en 2007. Il y a un mois, elle a lancé une gamme cosmétique destinée aux malades du cancer, dont elle a elle-même réchappé.

C’est l’histoire d’une vie, dans tous les sens du terme. Isabelle Guyomarch est cheffe d’entreprise dans le secteur de la cosmétique, à la tête de CCI Productions depuis maintenant dix ans. Mi-octobre, elle a lancé sa propre gamme de produit dermo-cosmétiques, Ozalys, une marque créée par des femmes pour les femmes touchées par le cancer du sein.

« Mon histoire est celle de milliers de femmes à travers le monde. En 2013, j’ai développé un cancer du sein, explique Isabelle Guyomarch. Maintenant, je suis en rémission. Comme beaucoup de survivantes de cette maladie, j’ai éprouvé le besoin de donner du sens à cette épreuve. Ce qui était finalement de la résilience est devenu grâce aux femmes du groupe CCI Productions, un formidable projet d’entreprise. Parce que prendre soin de soi est une première victoire sur la maladie. »

A la conquête du monde

Ce lancement est le fruit de plusieurs années de recherche à Acquigny (Eure), sur l’un des sites du groupe CCI Productions. Grâce à cette unité de recherche intégrée qui emploie sept personnes, le groupe que dirige Isabelle Guyomarch a développé une gamme complète, pour le corps, le visage et même un dentifrice… au gingembre. « Le gingembre est un puissant anti nauséeux utilisé souvent durant les grossesses, confirme Isabelle Guyomarch.  Les produits sont innovants par leurs formulations, galéniques (compositions) et leurs packagings. Nous avons beaucoup travaillé sur nos emballages afin de trouver la bonne solution qui nous permet de supprimer toutes les matières comme les parabens. »L’ensemble de la gamme Ozalys est disponible et distribué via une plateforme d’e-commerce.

 Avec le lancement d’Ozalys, CCI Productions affirme sa nouvelle stratégie de conquête à l’international. « C’est le projet pour les dix années à venir », affirme la dirigeante, âgée aujourd’hui de 50 ans, épaulée par sa fille aînée dans cette aventure, et prochainement rejointe par sa cadette.

Le groupe emploie 200 personnes (80 % de femmes) : 130 à Acquigny et 70 à Angers. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2016, et consacre plus de 20 % de ce résultat à la recherche et développement.

Gilles MOTTEAU

Source : Ouest France

  • banner
  • banner