1 année ago
777 Views

Comment Rihanna est-elle passée de bimbo pop à business woman engagée?

Rihanna
  • banner
  • banner

Business woman, philanthrope, chanteuse… Alors que Rihanna célèbre ce 20 février 2018 ses 30 ans, la star est passée, en à peine 14 ans de carrière, de bimbo pop à femme inspirante. Voici un petit récap’ de ce qui fait d’elle, aujourd’hui, une icône mondiale.

Elle est toujours N°1 des charts

Depuis la sortie de son premier album en 2005, intitulé Music of the SunRihanna se retrouve très régulièrement en haut des charts. La preuve : son titre Lemon en featuring avec N.E.R.D, sorti le 1er novembre 2017, s’est hissé à la première place du classement des titres les plus écoutés – réalisé par le magazine spécialisé Billboard.

Par ailleurs, Rihanna continue de nous épater lors de ses prestations. Lors de la soirée des Grammy’s, qui se déroulait le 28 janvier 2018, la chanteuse a enflammé la scène avec une danse sud-africaine sur le morceau Wild Thought qu’elle chante en featuring avec DJ Khaled et Bryson Tiller. Et il faut bien l’avouer, on ne lui arrive pas à la cheville.

C’est une business woman aguerrie

En plus de la chanson, Rihanna s’est aussi lancée dans la mode. En 2014, elle signe un partenariat avec la marque de sport Puma et sort sa ligne de vêtements intitulée Fenty x Puma. Depuis son lancement, la jeune femme a déjà sorti 3 collections qu’elle dévoile chaque année lors de la fashion week de New York.

En septembre dernier, Rihanna a également lancé Fenty Beauty, une ligne de make-up ultra complète créée avec la maison Kendo, à qui l’on doit également les marques Kat Von D et Marc Jacobs Beauty. Selon le site Slice Intelligence, la marque de cosmétiques battrait déjà tous les records de vente.

Parallèlement, l’artiste collabore avec de grandes maisons de luxe : elle est devenue en 2015 la première ambassadrice noire de la maison Dior. Puis, en 2017, elle a créé sa propre ligne de bijoux chez Chopard. Bref, la patronne, c’est elle.

Elle est engagée dans plusieurs causes humanitaires

Après avoir fait don à de nombreuses associations comme à l’UNICEF en 2013 – pour venir en aide aux victimes du violent typhon qui avait frappé les Philippines – Rihanna a lancé en 2016 sa propre fondation appelée la “Clara Lionel Foundation“. Son but ? Accorder une bourse aux étudiants résidant à la Barbade, au Brésil, à Cuba, en Guyane, à Haïti ou encore en Jamaïque et qui veulent poursuivre leurs études supérieures aux États-Unis.

Mais la chanteuse ne s’arrête pas là. Le 26 juillet 2017, elle s’est entretenue avec Emmanuel Macron à propos de l’éducation dans le monde. Un rendez-vous qui a porté ses fruits puisque le président avait annoncé sur Twitter son engagement auprès de l’association.

Plus récemment, le président français et la chanteuse se sont à nouveau rencontrés à l’occasion de la conférence du Partenariat mondial pour l’éducation qui se déroulait à Dakar le 1 février dernier. Rihanna avait d’ailleurs tenu à remercier le chef d’Etat pour son soutien sur les réseaux sociaux : “Merci @emmanuelmacron d’avoir participé à la conférence de financement de @ GPforEducation à Dakar!

Des engagements qui lui ont déjà valu en février 2017 le prix de “la personnalité humanitaire de l’année”, décerné par la prestigieuse université américaine, Harvard.

Elle a osé se lancer dans le cinéma

Depuis 2012, Rihanna s’essaye au cinéma. Après avoir tourné dans BattleshipC’est la finAnnie, et prêté sa voix pour le film En route !, la star a décroché en 2017 un rôle dans Valérian et la Cité des mille planètes de Luc Besson.

Si pour l’heure, Riri n’a pas encore eu la chance de jouer dans un grand film, ce sera rapidement chose faite : on la retrouvera dans Ocean’s Eight, aux côtés de Sandra Bullock et Cate Blanchett. On l’aperçoit d’ailleurs sur l’affiche du film dévoilée en décembre 2017. A ce rythme là, on ne serait pas étonné de voir un jour Rihanna décrocher un premier rôle…

Elle est ambassadrice du body-positivisme

Rihanna se fiche de ce que les gens pensent et ne s’en cache pas. Moquée sur les réseaux sociaux en mai 2017 sur sa récente prise de poids, la star n’avait pas hésité à répondre à ses détracteurs avec humour.

Elle avait posté sur son compte Instagram un montage avec deux photos représentant la perte de poids du rappeur Gucci Mane entre 2007 et 2017.

Une publication qu’elle avait accompagnée de la légende : “Si vous ne me supportiez pas en Gucci Mane 2007, vous ne me méritez pas en Gucci Mane 2017“.

Lors d’une interview accordée au magazine The Cut en octobre 2017, la jeune femme était revenue sur ces moqueries et s’était exprimée sans complexes sur son poids. “J’ai effectivement le grand bonheur d’avoir une silhouette fluctuante, où un jour je peux enfiler quelque chose de très moulant, et le lendemain ou la semaine suivante, j’ai besoin de quelque chose d’extra large.” Un discours qui fait du bien.

Ava Skoupsky

Source : Glamour Paris

  • banner