2 semaines ago
192 Views

Christine Lagarde, femme la plus influente devant Brigitte Macron et Anne Hidalgo

LAGARDE1
banner

SONDAGE. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, arrive nettement en tête du classement des femmes « ayant le plus d’influence et d’audace ». Elle devance Brigitte Macron et Anne Hidalgo.

ême loin de la France, c’est elle qui domine. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, arrive nettement en tête du classement des femmes « ayant le plus d’influence et d’audace », selon un sondage Ifop réalisé pour Shiseido et le club Génération Femmes d’influence (dont le JDD publie les résultats en exclusivité). Pour l’ancienne ministre de l’Economie, établie à Washington depuis six ans et habituée des grands palmarès internationaux, c’est la reconnaissance d’un parcours de femme hors normes par les femmes – l’échantillon de l’institut est en effet exclusivement féminin.

Brigitte Macron et Anne Hidalgo complètent le podium

Choisie par plus d’un tiers des sondées (36%), elle recueille ses meilleurs scores parmi les plus de 65 ans (53%), les cadres supérieurs et professions intellectuelles (46%). Sur le podium derrière elle, l’épouse du président de la République, Brigitte Macron (en tête chez les moins de 35 ans), et la maire de Paris, Anne Hidalgo, obtiennent toutes deux près d’un quart des suffrages (23%).

Sondage Ifop sur les femmes influentes

Les femmes les plus influentes selon ce sondage Ifop. (Ifop)

« C’est un modèle de femme qui demeure assez classique et attendu, relève Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Aux trois premiers rangs apparaissent des femmes marquées par la puissance politique – directement ou indirectement. L’influence, pour les Françaises, reste avant tout politique et liée au pouvoir. »

Léa Salamé 4e

A noter que Brigitte Macron est la mieux classée chez les moins de 35 ans (24%, contre 18% pour Christine Lagarde) et qu’Anne Hidalgo se distingue largement parmi les habitantes de l’agglomération parisienne (31%). Les deux personnalités politiques suivantes, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France (citée par 10% des sondées), et Laura Flessel, ministre des Sports (9%), arrivent respectivement en 6e et en 8e position. Au même niveau (10%), la directrice générale du groupe Engie, Isabelle Kocher, est la seule chef d’entreprise à émerger dans ce classement. Elle aussi en prise avec l’actualité du pouvoir, la journaliste Léa Salamé (France Inter, France 2) se classe à la 4e place (18%), loin devant d’autres figures des médias : l’animatrice Daphné Bürki (8%), la blogueuse de mode Caroline Receveur et l’essayiste Sophie Fontanel (7%).

Sans doute davantage citées pour leur audace que pour leur ­influence, plusieurs actrices trouvent également leur place dans le palmarès dressé par l’Ifop. Catherine Deneuve est la plus éminente : 5e avec 17% de suffrages, et curieusement mieux placée chez les moins de 35 ans (23%) que chez les plus âgés (16%). Suivent loin derrière Sandrine Kiberlain, Léa Seydoux et Karin Viard. « Beaucoup d’artistes se sont brûlé les ailes en s’engageant en politique. Aujourd’hui, la tendance n’est plus celle là », note Frédéric Dabi.

Source : JDD

  • banner
  • banner