1 semaine ago
43 Views

Carole Escartin, Chercheuse en neurosciences et Médaille de bronze du CNRS 2017

Carole Escartin
  • banner
  • banner

Les travaux de Carole Escartin portent sur les cellules de soutien des neurones, les astrocytes. Ces cellules sont cruciales pour le fonctionnement cérébral normal et deviennent réactives lors de situations pathologiques, comme celles des maladies neurodégénératives.

Docteure en neurosciences et aujourd’hui chercheuse au sein du Laboratoire de maladies neurodégénératives : mécanismes, thérapie, imagerie, Carole Escartin porte un projet de recherche à la fois inédit et prometteur. Elle étudie les conséquences fonctionnelles de la réactivité astrocytaire et leur rôle potentiel dans la survie des neurones. Les outils originaux développés par la chercheuse afin de manipuler ces cellules in vivo lui permettent de mieux comprendre le fonctionnement des astrocytes réactifs, d’évaluer leur rôle dans les maladies neurodégénératives et de tester des modalités d’imagerie in situ, pour les détecter et en faire les « marqueurs » de pathologies cérébrales.

À terme, les travaux de Carole Escartin pourraient aboutir au développement de stratégies alternatives de traitement des maladies neurodégénératives, possiblement plus efficaces que les approches actuelles. Pour conduire ces recherches, elle a obtenu dès 2010 un financement Jeune chercheuse de l’Agence nationale de la recherche et plus récemment, un financement Tremplin-ERC.

Source : CNRS

  • banner
  • banner