3 mois ago
66 Views

Appel à candidatures: L’Oréal poursuit son engagement auprès des femmes scientifiques au Maghreb

Femme science
  • banner
  • banner

5 bourses à la clé pour encourager les chercheuses.

SCIENCES – Plus que quelques jours pour candidater au programme régional de bourse For Women In Science au Maghreb, lancé par la Fondation L’Oréal, pour la 12ème année consécutive, afin d’encourager les femmes du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et de Libye à poursuivre leurs carrières scientifiques.

“Le monde a besoin de Science et la Science a besoin des Femmes”, tel est le leitmotiv du géant mondial des cosmétiques qui a lancé ce programme il y a 19 ans, en partenariat avec l’UNESCO. Présent dans 115 pays, le programme existe au Maroc depuis 2007 mais a pris en 2014 une “dimension régionale”, couvrant désormais les quatre pays du Maghreb: la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et la Libye.

À chaque édition, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO invitent les femmes maghrébines chercheuses à prendre part au programme de bourse et accélérer ainsi le progrès des jeunes chercheuses dans le monde scientifique, qui manquent souvent d’accompagnement et de soutiens financiers.

Pour tenter de remporter l’une des 5 bourses à la clé, d’un montant chacune de 10.000€, il faut justifier d’un niveau doctoral ou post-doctoral, avoir moins de 35 ans, vivre et travailler dans un des pays de la région et faire de la recherche dans un domaine tel que les sciences biologiques, de la santé, du vivant et de  l’environnement, de l’ingénierie, de l’écologie et les sciences formelles, entre autres.

Les candidatures, qui se clôtureront le 31 juillet, se font en ligne, sur le site For Women In Science, où figurent de plus amples informations et un règlement.

Lors de la précédente édition, deux Marocaines, Hanaa Zbakh et Fatima Zahra Idrissi Janati, deux Tunisiennes, Amel Benanes et Ibtissem Guefrachi, et une Algérienne, Nawel Zaatout, ont été récompensées. Les membres du jury avaient indiqué, à l’issue de la cérémonie de remise des bourses, vouloir attirer plus de candidates algériennes: “l’Algérie a peu de candidatures en ce moment”, expliquait au HuffPost Maroc le président du jury Abdelaziz Benjouad. Si le prix est destiné à l’ensemble du Maghreb, l’absence de la Libye avait été notée. “Nous n’avons pas de candidates en raison notamment de la situation actuelle du pays”, indiquait M. Benjouad.

En plus de ses prix annuels, le partenariat L’Oréal-UNESCO a mis en place le programme International Rising Talents. Des femmes choisies parmi les chercheurs doctorants et post-doctoraux qui ont reçu des bourses d’étude des programmes nationaux et régionaux de L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science, seront récompensées lors d’une cérémonie.

Yasmine Bidar

Source : Huffpost Maghreb

  • banner
  • banner