2 mois ago
191 Views

Angela Merkel, première dirigeante politique à être honorée par l’Université Laval?

Angela Merkel
  • banner
  • banner

Des discussions sont déjà entamées entre le cabinet de la chancelière allemande et l’université pour qu’elle devienne la première dirigeante d’un État étranger à recevoir un doctorat honoris causa.

C’est ce qu’a confirmé une porte-parole de l’Université Laval, Andrée-Anne Stewart.

Mme Merkel était au courant de cet honneur lorsqu’elle s’est rendue au Sommet du G7 au mois de juin dans la région de La Malbaie. Mais l’horaire chargé de la femme d’état, qui est considérée comme la leader la plus influente d’Europe, n’a pas permis d’organiser une cérémonie lors de son passage au Québec.

Ce ne serait que partie remise, car d’autres possibilités sont envisagées.

C’est au printemps dernier que l’idée de lui décerner un doctorat honorifique a été évoquée au département des Hautes Études internationales (HEI). Une proposition qui a reçu l’aval de la rectrice Sophie d’Amours.

Angela Markel, 64 ans, dirige l’Allemagne depuis 2005.

Le magazine Forbes l’a désignée femme la plus puissante du monde à 11 reprises. Mme Merkel est physicienne de formation.

Selon des informations de l’Université Laval, trois dirigeants étrangers ont reçu cet honneur : Theodore Heuss en 1958, alors président de la République fédérale d’Allemagne, Léopold Sédar Senghor en 1966, président du Sénégal, et Olafur Ragnar Grimsson en 2015, dirigeant de l’Islande.

Maryse Jobin avec des informations d’Alexandre Duval de Radio-Canada

Source : RCI

  • banner
  • banner