2 années ago
699 Views

A partir du 3 novembre à 11h44, les Françaises travaillent gratuitement

3novembre1
  • banner
  • banner

A partir du 3 novembre à 11h44 (et 9 secondes), les femmes travaillent « bénévolement ». Choquant, n’est-ce-pas ? En étant payées 15,8% de moins que les hommes (Eurostat, 2017, The life of women and men in Europe : a statistical portrait), les femmes travaillent « gratuitement » pendant 39,7 jours ouvrés. En d’autres termes, s’il y avait une égalité des salaires en France, elles pourraient s’arrêter de travailler le vendredi 3 novembre 2017 à 11h44 et gagner autant sur l’année 2017.

Pourquoi le 3 novembre 11h44 ? 

Eurostat, organisme de statistiques de l’Union Européenne, a actualisé les chiffres concernant la différence de la moyenne horaire brute de rémunération entre femmes et hommes, tous secteurs économiques confondus (industrie, construction et services, à l’exception de l’administration publique). L’organisme vient de publier les chiffres en se basant sur l’année 2015 : les femmes gagnent 15,8% de moins que les hommes. Nous avons adapté ce rapport au nombre de jours ouvrés en 2017 (253), ce qui nous a donné 39,658 jours ouvrés. Cette méthode nous a ainsi permis d’arriver à la date du 3 novembre 2017 à 11h44 et 9,7 secondes.

Il y a un recul de l’égalité salariale en France. Cet écart de rémunération est plus important que celui de la dernière étude d’Eurostat (données de 2010). Les femmes ne travaillent plus « bénévolement » à partir du 7 novembre 16h34 comme l’année dernière mais quatre jours plus tôt.

D’autres modes existent pour calculer ces inégalités.

(c) Clémentine du Pontavice

10,5% d’écart NON EXPLIQUÉ (Observatoire des Inégalités, 2012) : A métier équivalent, l’écart pour les temps complets est de 12,8%. En enlevant les effets de structures à métier équivalent (âge, secteur d’activité, taille de l’entreprise, type de contrat de travail), on obtient cet écart non expliqué.

15,8% d’écart TOUS SECTEURS CONFONDUS (Eurostat, 2017) : L’écart se fonde sur une comparaison de la moyenne horaire brute entre les employées et les employés. Les secteurs étudiés sont l’industrie, la construction et les services à l’exception des administrations publiques.

25,7% d’écart TOUS TEMPS DE TRAVAIL CONFONDUS (Observatoire des Inégalités, 2012) : Les salaires des femmes sont en moyenne inférieurs de 25,7% à ceux des hommes, tous temps de travail confondus. Le calcul prend en considération les salariés du secteur privé et des entreprises publiques, hors dirigeants d’entreprise et métiers de l’agriculture, de l’administration publique, professions juridiques, armées et police.

Source : Les Glorieuses

  • banner