4 mois ago
272 Views

48 femmes parmi les 100 personnalités les plus influentes du “Time Magazine”, un record

Time
  • banner
  • banner

L’hebdomadaire américain vient de révéler sa liste annuelle des personnalités les plus influentes de l’année. 48% d’entre elles sont des femmes. Parmi elles : des activistes, des artistes mais aussi des sportives.

Artistes, leaders politiques, activistes, industriels… Le Time Magazinevient de présenter sa liste annuelle des 100 personnalités qui donnent le ton. Ce qui marque l’édition 2019 ? Le classement quasi paritaire dressé par l’hebdomadaire américain, puisque 48% de femmes y sont répertoriées. Le plus grand nombre depuis quinze ans, preuve que les mentalités évoluent peu à peu.

«Nous avons 48 femmes sur la liste cette année, contre 45 l’année dernière», précise le rédacteur en chef de Time, Edward Felsenthal, à «CBS This Morning». Il poursuit : «Quand nous avons commencé à le faire en 2004, je suis revenu et j’ai compté, il y en avait 24.» Ce nombre record de femmes est, d’après Edward Felsenthal, «le reflet de notre société», mais s’explique aussi par une «année incroyable» de réussite des femmes.

Une percée des femmes politiques

Parmi les personnalités féminines qui comptent, figurent plusieurs pointures politiques. C’est le cas de la députée Alexandria Ocasio-Cortez, de la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern ou encore de l’activiste suédoise Greta Thunberg. Tandis que Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis qui s’impose comme l’une des principales adversaires de Donald Trump, est sacrée «leader» de l’année.

Quant à Sandra Oh, l’ancienne star de Grey’s Anatomy, elle est perçue comme l’une des personnalités «pionnières» de 2019. » Et pour cause, «Sandra Oh est une virtuose. Elle travaille les dialogues comme des notes de musique – chaque mot doit être joué, chaque syllabe prononcée avec le bon ton. Elle a toujours été une actrice incroyable», déclare à son sujet la réalisatrice et productrice américaine Shonda Rhimes. La tenniswoman Naomi Osaka et le mannequin transgenre égérie de Louis Vuitton Indya Moore font également partie du classement.

Taylor Swift surpasse Michelle Obama

Dans la catégorie «Artistes», on retrouve la star de Captain Marvel Brie Larson, la chanteuse Ariana Grande, l’actrice Emilia Clarke ainsi que l’actrice Glenn Close, distinguée début janvier par le «Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique» pour son rôle dans The Wife. De son côté, la journaliste Gayle King est nommée dans la catégorie «Titans». Fidèle d’Oprah Winfrey et présentatrice de la matinale de la chaîne CBS, cette dernière a récemment beaucoup fait parler d’elle en menant l’interview de R. Kelly et de ses deux compagnes.

Côté «icône», l’artiste américaine Taylor Swift reste indétrônable. Comme elle, d’autres figures féminines ont marqué l’année à l’instar de l’ancienne Première dame Michelle Obama, de Christine Blasey Ford (celle-ci avait accusé sous serment le candidat à la Cour suprême, Brett Kavanaugh, de l’avoir agressée sexuellement en 1982, NDLR) et de Lady Gaga. Une chose est certaine : les talents féminins ont bel et bien marqué l’année 2019, et on ne peut que s’en réjouir.

Ségolène Forgar

Source : Le Figaro Madame

  • banner